Comment determiner quel sera le modele d’escalier qui conviendra le plus a votre logement?

0 Comments


Chaque pièce, chaque élément d’un logement contribue à le rendre fonctionnel et agréable à occuper. Chacun de ces éléments devra donc s’intégrer le plus harmonieusement possible avec le reste de l’aménagement et le style de la maison concernée. L’escalier n’échappe pas lui-même à cette règle, incontournable et remplissant une fonction le rendant essentiel, il n’en reste pas moins un élément qui contribuera à la décoration et à l’atmosphère qui règnera dans l’habitation qu’il occupe.  Afin de sélectionner le modèle qui sera le plus adapté à votre maison, vos gouts et votre style de vie, et qui correspondra à votre budget, il est important de se poser les bonnes questions. Cet article se propose de vous accompagner dans ce processus pour, in fine, savoir sur quel type d’escalier jeter votre dévolu. 

Vers qui se tourner pour faire réaliser votre escalier ? 

Il est important de pouvoir trouver un professionnel fiable près de chez vous, qui saura créer un escalier à votre image, avec le respect d’un cahier des charges précis en termes de sécurité, de qualité et de respect des normes en vigueur, et qui saura aussi vous guider et vous accompagner dans votre projet. Pour cela, vous pouvez utiliser ce lien qui vous permettra de trouver l’artisan qui vous convient parmi un réseau de fabricants d’escaliers réputés et expérimentés. Vous aurez la garantie, en faisant appel à leurs services, de réaliser l’escalier contemporain et design ou l’escalier sur mesure qui correspondra à vos souhaits, et qui sera, de surcroit, réalisé à partir de matériaux nobles.  

Un escalier pour quel espace ?

En moyenne, un escalier occupe entre quatre et six mètres carrés de surface au sol. Par conséquent, de la surface disponible dépendront les possibilités de modèles que vous pourrez choisir dans votre habitation. Voici les différents modèles d’escaliers existants avec leurs avantages et éventuels inconvénients.

  1. L’escalier droit ou à 1/4 tournant : ces deux modèles sont ceux qui occuperont l’espace le plus important, ils seront donc davantage adaptés aux pièces les plus spacieuses. En contrepartie de cet espace, ils offrent un avantage pratique en permettant d’aménager étagères, dressings et autres espaces de stockage sous leurs marches, jusqu’à, pourquoi pas, un espace d’activité comme un bureau si la place est suffisante ! Ainsi, dans un espace volumineux, ils pourront de cette façon permettre d’optimiser le volume disponible.
  2. L’escalier hélicoïdal :  Grâce à son caractère autoportant, limitant son encombrement au maximum, ce type d’escalier sera celui qui s’intégrera au mieux dans les espaces réduits. En revanche, il offre une liberté de mouvement restreinte, le rendant inadapté à un usage principal dans un cadre familial. Les escaliers hélicoïdaux seront également à exclure si vous comptez l’utiliser pour monter des meubles encombrants ou aménager des combles. 
  3. L’escalier 2/4 tournant : avec ses deux angles à quatre-vingt-dix degrés, ce modèle est le compromis idéal   entre les modèles d’escaliers précédemment abordés.  En effet, il conjuguera dans le même temps une liberté de mouvement raisonnable avec une bonne optimisation de l’espace exploitable. À noter cependant qu’ils requièrent une surface de trémie supérieure à un escalier à un quart tournant.  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.