Quel financement peut-on bénéficier pour bâtir une maison principale ?

0 Comments

bâtir une maison principale

De précieuses aides financières sont disponibles pour ceux qui envisagent de construire une maison. Afin d’en profiter, vous devez effectuer un diagnostic précis et détaillé auprès de votre Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL). Elle est en mesure de vous fournir toutes les informations sur les aides financières adaptées à vos besoins pour faire construire une maison principale. Pour avoir une idée, retrouvez dans cet article une liste non exhaustive des différentes offres de financements disponibles.

Le Prêt à Taux Zéro, une solution rapide et pratique pour les primoaccédants

Il existe beaucoup d’alternatives pour financer votre projet de bâtir une maison principale. Elles vous offrent l’occasion de réduire le coût d’acquisition ou de construction, mais avant de choisir la plus adaptée à votre objectif, prenez le temps de les étudier une par une. Pour les primoaccédants, par exemple, ils peuvent opter pour le Prêt à Taux Zéro, qui est accessible jusqu’en 2021. Ce type de prêt est une aide accordée par l’État visant à aider les ménages qui ont envie d’acheter un logement pour la première fois ou qui n’ont pas été propriétaires de leur habitat durant les 2 dernières années.

Le Prêt à Taux Zéro fait partie donc des aides financières destinées aux primoaccédants qui acquièrent une résidence principale, particulièrement par le biais de la construction. Cependant, il faut noter qu’il ne finance qu’une partie de l’achat, mais peut être complété par d’autres dispositifs qui vous procurent l’opportunité d’augmenter votre apport au moment de prévoir la construction de votre maison. Ce prêt est accordé sans frais de dossier ni taux d’intérêt et est disponible auprès d’une banque ayant signé une convention avec l’État.

Les aides locales accordées par les collectivités

La construction d’une maison neuve vous fait profiter de nombreux avantages et de droits à des aides financières locales. Tel est le cas avec l’exonération de la taxe foncière, accordée durant les deux premières années suivant la livraison du nouveau logement. Deux conditions principales sont réunies pour bénéficier des aides locales accordées par les collectivités.

Premièrement, il faut que le maire de votre commune vous accorde cette exonération. Deuxièmement, la construction de votre bien doit faire l’objet d’une déclaration auprès des services des impôts fonciers durant les 90 jours suivant la date d’achèvement des travaux. Certaines collectivités locales mettent en place des aides à la construction des logements neufs. En général, elles prennent la forme de prêts à taux réduits ou de prêts à taux zéro ou encore de subventions.

Les aides de l’employeur pour les salariés (PEEC)

L’aide de l’employeur pour les salariés peut être assujettie à la taxe sur les salaires si vous êtes employé(e) dans une entreprise non agricole qui comporte plus de 20 salariés ou une entreprise agricole de plus de 50 salariés. Ce type d’aide a l’obligation légale de consacrer 0,45 % de sa masse salariale annuelle à la PEEC (Participation des Employeurs à l’Effort de Construction).

Cette aide est aussi connue sous le nom de « Dispositif du 1 % logement ». Lors du lancement de votre projet de construction de maison neuve, la participation de votre employeur peut également prendre la forme d’un prêt à taux réduit. Cette aide peut vous être accordée pour contribuer au financement de la construction de votre résidence principale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *